Visiter l’Iran : les incontournables


L’Iran représente une terre de cultures, de traditions et du style rustique. Ce pays est comme figé dans le passé et émerveille ses visiteurs. Les villes, l’art et l’histoire de cette Nation passionnent tous les globe-trotters. Afin de mieux le découvrir, voici la liste des meilleures choses à faire dans cette contrée du Moyen-Orient.

 

Voir le palais du Golestan et la tour Azadi à Téhéran

La capitale iranienne, Téhéran, abrite de nombreux sites historiques. Dans sa partie la plus ancienne, vous pouvez contempler de près le palais du Golestan. Ce vestige a subi des aménagements jusqu’au XIXe siècle. Les ornements de cet édifice remarquable figurent parmi les plus beaux dans toute cette métropole. Dans sa partie intérieure, vous allez découvrir de magnifiques jardins avec des édens typiquement orientaux. Comportant un musée, la tour Azadi intéresse sûrement les passionnés d’histoire et de culture. Pour profiter d’une vue imprenable sur Téhéran, il vous suffit de monter au sommet de ce mémorial des rois.

 

Voir la mosquée Nasir-al-Musk et la citadelle de Karim Khan

La ville de Shiraz se situe dans la partie sud de l’Iran. Cette métropole recèle le plus beau trésor du pays : la mosquée Nasir-al-Musk. Cet édifice religieux compte parmi les plus célèbres au monde. Sa particularité réside dans les lumières du soleil réfléchies par les vitraux dans la salle de prière, formant une sorte de kaléidoscope. Quant à la citadelle de Karim Khan, elle a été érigée au XVIIIe siècle. Ce palais diffère par ses nombreux hammams, jardins, salles et piscines avec les murs en marbre et les quatre tours rondes.

 

Les loisirs et divertissements à faire

Afin de vous adonner à la randonnée en Iran, il vaut mieux vous adresser à une agence. Ainsi, vous allez pouvoir profiter d’un safari en plein désert et faire face à sa chaleur aride. Lieu d’escalade par excellence, le mont Damavand et ses 5610 m de haut fera la joie des randonneurs les plus aguerris. En outre, le mont Zargos satisfera les passionnés de ski, juste à l’ouest de la ville d’Ispahan. Ce sport se pratique également sur les hauteurs de la capitale. Pourtant, les stations de ski locales, comme Dizin et Shemshak ne sont pas aussi bondées que celles des Alpes.

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.