Les jeux d’évasion


Les premiers jeux d’évasion ont vu le jour au Japon en 2008. Depuis tout ce temps, cette activité amusante de grandeur nature a traversé tout le continent et a débarqué en Europe. Ce loisir est devenu tellement populaire que presque chaque ville en possède au moins un.

Le concept

Plusieurs personnes sont enfermées dans un lieu défini. Afin d’en sortir, ils devront résoudre une série d’énigmes durant un temps limité pour gagner la partie. Chaque scénario est adapté à la participation d’un groupe de 4 à 6 joueurs, voire 10. Il est également possible de jouer à 2, mais cela ne fait que compliquer la tâche. Chaque pièce est décorée suivant le thème : prison, bureau, crypte, laboratoire… Toutefois, il existe une issue de secours, destinée aux joueurs souhaitant quitter la partie à l’avance.

 

 

Le fond du jeu

Un superviseur surveille à plein temps chaque jeu et veille à son bon déroulement. Cette personne reste pour la plupart du temps à l’extérieur, en tant que simple observateur ou voyeur d’indices. Parfois, il peut entrer dans la pièce avec les joueurs sans participer et utilise différents outils de communication avec ces derniers. Le but du jeu étant de résoudre une énigme, les participants ont à leur disposition des indices ou des objets nécessaires. Ces choses leur serviront à tirer des déductions, à mieux réfléchir : des cadenas à ouvrir, des codes à activer…

Durée et types de mission

Pendant tout le jeu, les muscles ne sont pas vraiment utiles, ce qui n’est pas le cas de la matière grise. Les participants ont environ 30 à 60 minutes afin de trouver la solution et sortir de la salle. Cette durée varie selon les occasions (plus courte lors des festivals) et certaines parties peuvent atteindre les 90 minutes. Au fils du temps, le but du jeu a évolué, allant du fait de s’évader d’une prison ou d’un laboratoire rempli de zombies, jusqu’à la réussite d’un cambriolage. Des missions de sauvetage ou d’infiltration sont également élaborées.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.