Maladie infantile : la rubéole !


La rubéole figure parmi les différentes maladies qu’il faut surveiller de près chez un enfant. Elle est contagieuse, mais n’entraine pas trop de risques pour un enfant. Seulement, elle peut être mortelle pour un fœtus si la femme enceinte en est atteinte.

La rubéole : une maladie infectieuse

La rubéole est une maladie contagieuse qui atteint la peau et les ganglions lymphatiques. Cette infection concerne principalement les enfants de 5 à 9 ans. Par ailleurs, les adultes et les adolescents peuvent également attraper ce type de maladie. Causée par un virus de la famille des Togavirus, sa transmission se fait par voie respiratoire ou du placenta vers l’embryon pendant la grossesse. Le virus se propage à travers les gouttelettes provenant du nez ou de la gorge lors d’un éternuement ou d’une toux.

 

 

Les symptômes de la maladie

La maladie est souvent difficile à reconnaître et passe souvent inaperçue. En générale, elle se manifeste avec des adénopathies, des douleurs articulaires ou musculaires, des gonflements des ganglions lymphatiques à la nuque ou derrière les oreilles et de la fièvre. À un certain moment, on aperçoit aussi que les yeux de l’enfant deviennent rouges. Les symptômes les plus visibles sont les éruptions de taches rosées ou rouges qui apparaissent sur le corps et le visage. Normalement, la maladie est bénigne et dure environ entre trois jours et une semaine. En général, elle se guérit toute seule.

La transmission chez une femme enceinte

Les risques se présentent lors des cinq premiers mois de la grossesse. La rubéole contractée par la femme enceinte peut facilement se transmettre au fœtus. Les conséquences ? La maladie portera atteinte à la vie du bébé, voire même un avortement peut s’en découler. Dans le cas contraire, des malformations oculaires, neurologiques, auditives ou cardiaques peuvent survenir auprès du bébé. Avec la rubéole la meilleure prévention est la vaccination.

http://www.doctissimo.fr/html/dossiers/rubeole/sa_7989_vaccination_rubeole.htm

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.