2015 : LA RÉFORME DES ÉTUDES D’OSTÉOPATHIE


Cette réforme a été la réponse à un constat alarmant : d’une part, de plus en plus de français se tournaient vers l’ostéopathie pour soigner leurs maux, et d’autre part, les diplômes d’ostéopathie étaient délivrés à des étudiants dont le niveau était très hétérogène suivant l’établissement qu’ils avaient fréquenté. Pour la sécurité et le bien être des patients, le ministère de la santé a donc pris les choses en mains.

Avant 2015 :

La seule réglementation était un arrêté de 2007 qui obligeait un diplômé en ostéopathie à avoir validé 1435 heures de théorie en sciences fondamentales et en biologie, et 1225 heures de théorie et de pratique de l’ostéopathie dont 700 heures de pratique clinique.

8 thèmes se devaient d’être abordés :

– Physiopathologie et pharmacologie

– Appareil locomoteur, fonctions normales et pathologiques

– Système nerveux central et périphérique, fonctions normales et pathologiques

– Appareil ostéo-articulaire, fonctions normales et pathologie rhumatismale

– Appareils cardio-vasculaire et respiratoire, fonctions normales et pathologiques

– Psycho-sociologie et aspects réglementaires.

– Le concept et les techniques de l’ostéopathie

– L’application des techniques de l’ostéopathie

Ces enseignements ont été jugé très insuffisants, notamment en ce qui concerne les études et les pratiques de cas en clinique. Les établissements aptes à délivrer ce diplôme étaient plus de 50, avec des niveaux très hétérogènes.

Après 2015 :

Les établissements délivrant les études d’ostéopathie doivent obtenir un agrément, valable 5 ans, pour pouvoir délivrer à leurs étudiants un diplôme permettant d’exercer en France. Celui-ci regroupe 24 critères, établis par des ostéopathes, des médecins et des kinésithérapeutes, que l’école doit remplir pour assurer à ses étudiants un enseignement de qualité.

Le cursus dure à présent 5 ans, soit 4860 heures réparties en 3360 heures de théorie et pratique (Cours Magistraux, Travaux Dirigés) et 1500 heures de clinique.

Le programme est commun à toutes les écoles avec des Unités d’Enseignements dans 7 domaines :

– Sciences fondamentales

– Sémiologie et altération de l’état de santé

– Sciences humaines, sciences sociales, gestion et droit

– Fondements et modèles de l’ostéopathie

– Pratique de l’ostéopathie

– Méthodes et outils de travail

– Développement des compétences de l’ostéopathe.

Quant au diplôme, il ne peut être délivré qu’après validation de toutes les UE, validation du mémoire de fin d’études et validation de 150 consultations complètes.

Cette réforme est une réussite puisque le niveau des étudiants sortant de nos écoles d’ostéopathie est aujourd’hui le meilleur d’Europe !

Partagez...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *